Rendez-vous avec M. Bizet à la Philharmonie de Paris

Arie van Beek est un chef qui aime les mélanges. Il aime par exemple mélanger dans un programme symphonique une oeuvre de la première École de Vienne (Haydn ou Mozart) et une oeuvre contemporaine. Et ça marche toujours très bien! Toujours très curieux de découvrir les compositeurs d’aujourd’hui, il assure la création mondiale d’oeuvres de Kaija Saariaho ou encore Guillaume Connesson, pour n’en citer que deux. Et c’est ainsi que lui fut confiée la direction musicale du premier opéra de Guillaume Connesson, Les bains macabres, créé il y a quelques jours à Compiègne puis à Paris. Public enthousiaste, critiques élogieuses! Quelques commentaires: „la baguette inflexible mais sans raideur d’Arie van Beek“ (Forumopera) ou encore „la main de maître du chef néerlandais“ (classicagenda) qui permet à „un orchestre des Frivolités Parisiennes des grands jours“ (opera-online) de „rendre la modernité et l’unité de cette infinité de styles“ (Olyrix).

Prochaine étape lyrique pour Arie van Beek: Les pêcheurs de perles de Bizet avec son Orchestre de Picardie en concert à la Philharmonie de Paris le 3 mars et au Théâtre impérial de Compiègne le 5 mars 2020.

Toutes les dates de représentations