Chef d'orchestre

Sébastien Rouland

News

De Paris, retour à Sarrebruck

Dire que la production du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra Comique fut un succès serait un euphémisme. Ce fut un triomphe, auquel la souveraine direction musicale de Sébastien Rouland a grandement contribué. Quelques extraits de presse:

„Il y a un chef, Sébastien Rouland, qui ne prend pas cette musique par dessus la jambe sous prétexte qu’elle est légère, et en dévoile la filiation classique et le soin harmonique.“ (Le Figaro)

„ Sous la direction animée et dentelée de Sébastien Rouland, l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie caracole et scintille.“ (La Croix)

„Tel un postillon aguerri, Sébastien Rouland mène avec la vitalité, la souplesse et l'assurance requises un choeur Accentus et un Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie au pas aérien.“ (Les Echos)

„Au pupitre, Sébastien Rouland tire le meilleur de l'Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, d'un geste qui sculpte en orfèvre les mille joyaux de la partition.“ (Diapason)

On pourrait citer bien d’autres extraits car en réalité, Sébastien Rouland a eu droit à une véritable cascade d’éloges!

En attendant la reprise de cette belle production à l’Opéra de Rouen en décembre 2019, Sébastien Rouland est de retour en son théâtre à Sarrebruck pour y diriger sa sixième et dernière production d’opéra de la saison: Faust de Gounod.

Première le 31 mai 2019.

 Toutes les dates de représentation

De retour à l’Opéra Comique!

Pour sa quatrième nouvelle production d’opéra de la saison (après Cosi fan tutte à Hambourg, Carmen à Essen et Médée à Sarrebruck!), Sébastien Rouland fait enfin son retour à l’Opéra Comique, où il nous avait fait découvrir en 2004 une exquise opérette d’Arthur Honegger, Les aventures du Roi Pausole. Cette fois-ci, il s’agit d’un chef d’oeuvre oublié qui fut un triomphe à sa création à l’Opéra Comique en 1836 et n’y a pourtant plus été présenté depuis 1894! Le postillon de Lonjumeau d’Adolphe Adam. La mise en scène est confiée à Michel Fau.

Première le 30 mars 2019
Toutes les dates de représentation

Nouvelle production de Médée à Sarrebruck

Après s’être produit en tant que chef invité au Staatsoper de Hambourg (nouvelle production de Cosi fan tutte) et à l’Opéra d’Essen (nouvelle production de Carmen), Sébastien Rouland est de retour à la maison, c’est à dire au Saarländische Staatstheater où il dirige une nouvelle production de Médée (de Cherubini).

„Il saisit bien le style et le feu de Georges Bizet “, s’enthousiasmait Ulrike Gondorf sur Deutschlandfunk (radio) après avoir assisté à une représentation de Carmen à Essen. Il ne fait aucun doute qu’il y aura aussi du style et du feu dans Médée avec Sébastien Rouland à la baguette!

Première le 19 janvier 2019

Toutes les dates de représentation

14.01.2019

Première saison symphonique en tant que Generalmusikdirektor

Après presque 20 ans d’une carrière qui l’a mené sur les plus grandes scènes lyriques de Paris à Berlin en passant par (entre autres) Vienne, Stuttgart et Essen, de Tel Aviv à Seoul en passant par Mexico City, il était dans l’ordre des choses que Sébastien Rouland s’oriente vers un poste de Generalmusikdirektor. Celui-ci lui a été proposé par une maison allemande de premier ordre, le Saarländische Staatstheater de Sarrebruck, qu’il a aussitôt accepté. Il trouve là en effet une institution en excellent état de marche (technique et artistique) dotée non seulement d’un personnel d’une grande compétence mais aussi d’un excellent orchestre (niveau A en Allemagne) avec lequel il peut soigner aussi le répertoire symphonique. Et notre Maestro s’attelle à cette tâche avec joie et gourmandise. Voyez plutôt les superbes programmes qu’il a imaginés pour sa première saison symphonique à Sarrebruck (nous ne mentionnons ici que les programmes qu’il dirige, pas les programmes élaborés pour les chefs invités)!

25 et 26 novembre 2018:
Francis Poulenc: Sinfonietta
Francis Poulenc: Concert champêtre pour clavecin et orchestre
(Clavecin: Jori Vinikour)
Ludwig van Beethoven: Symphonie Nr. 6 „Pastorale“

Concert du Nouvel An les 1er et 4 janvier 2019:
„De Paris à Vienne“
Oeuvres de Jacques Offenbach et Johann Strauß (avec les solistes de l’Ensemble du Saarländische Staatstheater)

28 et 29 avril 2019:
Wolfgang Amadeus Mozart: Concerto pour piano et orchestre Nr. 21 en do majeur KV 467
(piano: Sophie Pacini)
Anton Bruckner: Symphonie Nr. 4 en mi bémol majeur WAB 104 „Romantische“

19 et 20 mai 2019:
Maurice Ravel: Ma mère l’Oye (version pour orchestre)
Camille Saint-Saëns: concerto pour piano et orchestre Nr. 2 en sol mineur op. 22
(piano: Béatrice Berrut)
Ernest Chausson: Symphonie en si bémol majeur op. 20

16 et 17 juin 2019:
Isaac Albéniz: Iberia-Suite
Edouard Lalo: Symphonie Espagnole en ré mineur op. 21
Georges Bizet: Symphonie Nr. 1 en ut majeur

Toutes les dates de représentation

D’une Première à l’autre!

Le nouveau Generalmusikdirektor du Saarländische Staatstheater de Sarrebruck était ces dernières semaines l’invité du Staatsoper Hambourg pour y diriger une nouvelle production de Cosi fan tutte. Voici quelques extraits de presse:

„Sébastien Rouland à la tête de l’Orchestre philharmonique de Hambourg au meilleur de sa forme assure une représentation au tempo à la fois souple et enlevé. Une ouverture de saison placée sous le signe de la bonne humeur – avec au final beaucoup d’enthousiasme et de longs applaudissements pour tous les protagonistes.“ (www.ndr.de, 09.09.18)

„Sébastien Rouland à la tête de l’Orchestre philharmonique de Hambourg propose une lecture vivante et passionnante de Mozart“. (www.musik-heute.de, 08.09.18)

„Sébastien Rouland à la baguette fait preuve de tout son savoir-faire pour assurer l’équilibre des voix et la variation des tempi“. (www.nmz.de, 13.9.18)

„ Sébastien Rouland, chef d’expérience sur la scène internationale à la tête de l’Orchestre philharmonique de Hambourg, réussit dès le début une lecture à la fois compacte et transparente. Pas de Mozart tapageur dans la fosse d’orchestre mais un travail finement ciselé, sans exaltation rococo.“ (Spiegel.de, 10.09.18)

Et déjà la prochaine production de Sébastien Rouland s’annonce: Carmen à l’Opéra d’Essen! Mise en scène: Lotte de Beer. Première le 13 octobre 2018. Toutes les dates de représentation

Cosi fan tutte à Hambourg

Son dernier Mozart, c’était La flûte enchantée au Staatsoper Berlin en 2017. Depuis, il a notamment dirigé un sensationnel Guillaume Tell de Rossini à Saarbruck et nous a fait découvrir à Copenhague un splendide opéra, Lulu de Friedrich Kuhlau, qui raconte à quelques nuances près la même histoire que celle de la Flûte enchantée de Mozart et Schikaneder. Il fait par ailleurs, outre ses débuts au Japon (Les Contes d’Hoffmann au New National Theater à Tokyo), ses débuts au Staatsoper de Hambourg en y dirigeant le tout premier opéra d’un jeune et ambitieux violoniste tuttiste de l’orchestre de l’opéra qui s’appelle Georg Friedrich Haendel (Almira).

Sébastien Rouland est de retour au Staatsoper de Hambourg pour y diriger, en ouverture de saison, une nouvelle production de Cosi fan tutte. Mise en scène Herbert Fritsch. Première le 8 septembre 2018. Toutes les dates de représentation.

Generalmusikdirektor à Sarrebruck

Le nouveau Directeur général de la musique du Saarländische Staatstheater à Sarrebruck s'appelle Sébastien Rouland!

Depuis 2002, notre Maestro natif d'Argenteuil à bien roulé sa bosse sur la scène internationale, en particulier en Allemagne où il a sévi à Wiesbaden, Freiburg, Leipzig, Aix-la-Chapelle, Münster, Halle, Stuttgart, Francfort, Essen, Mannheim, Berlin, Munich, Hambourg, Sarrebruck, rien que ça! Le voici désormais titulaire du prestigieux et convoité titre de Generalmusikdirektor dans une belle institution située au cœur de l'Europe. C'est dans l'ordre des choses et c'est mérité!

Toutes nos félicitations Maestro!

10.01.2018

Lien envers le communiqué de presse

Guillaume Tell en ouverture de saison

Nul n’est prophète en son pays, dit-on, et Sébastien Rouland confirme ce dicton biblique puisque l’Allemagne, au regard de la saison passée, mène 3 à 2 contre la France! Allemagne: Il trionfo del tempo e del disinganno, Die Zauberflöte (Staatsoper Berlin), Almira (Staatsoper Hambourg); France: Monsieur Beaucaire (Opéra Comique), Le Pays du Sourire (Opéra de Tours).

Et c’est l’Allemagne qui, en ouverture de saison, ouvre le score. Sébastien Rouland a en effet accepté de relever le défi proposé par le nouvel intendant de l’Opéra de Saarbrücken de diriger un chef d’oeuvre du Grand Opéra: Guillaume Tell de Gioachino Rossini. Première le 10 septembre 2017.

Toutes les dates de représentation.

Débuts à Hambourg

Sébastien Rouland poursuit sa conquête de l’Allemagne. Dans la foulée d'une série de représentations de La flûte enchantée au Staatsoper Berlin, il fait ses débuts au Staatsoper de Hambourg à l’occasion d'une reprise très passionnante à double titre: Almira est en effet non seulement le premier opéra que Haendel ait composé, mais il fut créé à l’Opéra de Hambourg précisément, à l’époque où le jeune musicien natif de Halle gagnait sa vie en tant que violoniste dans l’orchestre de l’Opéra. C'était en 1705, l’année de ses 20 ans. Il composera par la suite pas moins de 41 opéras!

Voilà une bonne occasion de rappeler que l’Opéra de Hambourg, créé en 1678, est la première maison d’opéra allemande publique, c’est à dire ouverte à tous seulement quelques décennies après le Teatro San Cassiano à Venise, ouvert en 1637.

Représentations d’Almira à partir du 11 mai 2017. Toutes les dates de représentation

Les pêcheurs de perles à Munich

Après avoir dirigé à Wiesbaden, Freiburg, Leipzig, Aix-la-Chapelle, Münster, Halle, Stuttgart, Francfort, Essen, Mannheim et Berlin, Sébastien Rouland poursuit sa conquête de l’Allemagne et arrive à Munich où la direction du Theater am Gärtnerplatz a eu la bonne idée de lui confier la direction musicale d’une nouvelle production des Pêcheurs de Perles de Bizet. Première le 18 janvier 2017. Toutes les représentations.

Triomphe à Genève

Le Grand Théâtre de Genève vient de frapper un grand coup en présentant Le Médecin malgré lui, opéra-comique de Charles Gounod trop rarement à l'affiche, dans une mise en scène de Laurent Pelly en complicité fusionnelle avec Sébastien Rouland à la baguette. Résultat: un triomphe mérité pour l’ensemble de la production en général et pour Sébastien Rouland en particulier. Voici quelques extraits de presse se rapportant à Sébastien Rouland:

„Habile homme que Gounod, qui sut en peu de temps trousser sur demande le plus pétillant de ses opéras-comiques (…). Habile homme aussi que le chef Sébastien Rouland, qui a su prendre l’exacte mesure de ce petit chef d’oeuvre.“ (Forumopera.com, 5.04.16)

„Dès l’ouverture rutilante, on sent un Orchestre de la Suisse Romande palpitant sous la direction alerte de Sébastien Rouland.“ (Bachtrack, 6.04.16)

„Le chef Sébastien Rouland insuffle fraîcheur et dynamique à ce spectacle qui fera date.“ (ConcertoNet.com, 5.04.16)

„Le chef et l’orchestre exploitent les éléments typiques du genre avec brio et envie.“ (Neue Zürcher Zeitung, 6.04.16)

„Dans la fosse, le chef Sébastien Rouland mène l’Orchestre de la Suisse Romande avec engagement et précision.“ (Tribune de Genève, 6.04.16)

„Sous la direction pleine d’entrain du jeune et talentueux chef français Sébastien Rouland, l’Orchestre de la Suisse Romande parvient à rendre toute la verve et la spontanéité de la partition de Gounod, et ce n’est pas le moindre des bonheurs d’une soirée qui en aura été prodigue“. (opera-online.com, 10.04.16)

„La production genevoise met en valeur les qualités de l’oeuvre de façon exemplaire. Sébastien Rouland et l’Orchestre de la Suisse Romande brillent. On a l’impression qu'ils ne cessent de stimuler et tirer vers le haut les personnages.“ (operalounge.de, 8.04.16) 

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister au spectacle à Genève, un enregistrement vidéo de celui-ci est actuellement disponible sur Culturebox (lien).

09.05.16

Une rareté de Gounod à Genève

Après un Faust triomphal à l’Opéra d’Essen, Sébastien Rouland s’attaque à une rareté de Charles Gounod, Le médecin malgré lui, pour ses débuts au Grand Théâtre de Genève (mise en scène: Laurent Pelly). Bien qu’il n’y ait aucun lien direct entre ces deux productions (si ce n’est le chef qui les dirige!), il est intéressant de noter que Le médecin malgré lui fut créé en 1858, soit un an avant Faust, et dans le même théâtre (Théâtre lyrique à Paris).

Première du Médecin malgré lui le 4 avril 2016

30.03.16

Gounod à Essen et Gounod à Genève

L’année 2016 débute pour Sébastien Rouland sous le signe de Charles Gounod. Il dirigera d’abord Faust pour son retour à l’Opéra d’Essen (après l'immense succès de Werther en 2013) puis une rareté, Le médecin malgré lui, pour ses débuts au Grand Théâtre de Genève (mise en scène: Laurent Pelly). Bien qu’il n’y ait aucun lien direct entre ces deux nouvelles productions (si ce n’est le chef qui les dirigera!), il est intéressant de noter que Le médecin malgré lui fut créé en 1858, soit un an avant Faust, et dans le même théâtre (Théâtre lyrique à Paris).

Première de Faust à Essen le 31 janvier 2016.

Première du Médecin malgré lui à Genève le 4 avril 2016.

Toutes les dates de représentation

04.01.16

Débuts avec la Staatskapelle de Berlin

Après avoir fêté il y a quelques mois ses débuts à l’Opéra de Paris (Alceste de Gluck), Sébastien Rouland fait ses débuts avec la Staatskapelle de Berlin en assurant la reprise de l’excellente production de Il trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel (mise en scène: Jürgen Flimm) au Staatsoper im Schillertheater.

Représentations les 14, 17 et 23 novembre 2015.

Sébastien Rouland dirigera par la suite deux nouvelles productions: Faust à l’Opéra d’Essen (Première le 30 juin 2016) et Le Médecin malgré lui au Grand Théâtre de Genève (Première le 4 avril 2016).

Toutes les dates de représentation

27.10.2015

Débuts à l’Opéra national de Paris

Depuis qu’il a débuté sa carrière en 1995, Sébastien Rouland s'est installé sur la scène internationale. De Vienne à Mexico en passant par Paris, Lyon, Marseille, Berlin, Stuttgart, Essen, Lucerne, St Gall, Bern, Wiesbaden, Bergen et Tel Aviv, il s'affirme comme un des chefs d'orchestre français les plus polyvalents et les plus accomplis de sa génération.

Vie parisienne à Vienne

En 2007, Sébastien Rouland dirigeait La vie parisienne d’Offenbach à l’Opéra national de Lyon dans une mise en scène de Laurent Pelly. Cette production très acclamée a fait l’objet d'un DVD (Virgin Classics) toujours disponible dans le commerce. Extraits vidéo ici.

Un trio pour Idomeneo à Montpellier

Après avoir conquis le public berlinois en assurant avec un succès retentissant la reprise d’Il trionfo del tempo e del disinganno au Staatsoper im Schillertheater et avant d’aborder La vie parisienne à Vienne, Alceste à Paris ou encore Faust à Essen, Sébastien Rouland revient à l’un de ses opéras préférés, Idomeneo, qu’il dirige à l’Opéra national de Montpellier dans une mise en scène signée Jean-Yves Courrègelongue. 

Accueil enthousiaste de Werther à Essen

Sébastien Rouland suscite l'enthousiasme général dans la nouvelle production de Werther au Aalto-Theater de Essen (mise en scène: Carlos Wagner). Voici les extraits des premières critiques.

Alcina au Staatsoper Stuttgart

Sébastien Rouland était de nouveau l'invité du Staatsoper Stuttgart pour y diriger avec brio la reprise d'Alcina. Revue de presse.