Chef d'orchestre

Nicolas André

Nouveaux Mondes

La symphonie du Nouveau Monde et d’ailleurs.

Programme autour de la symphonie n°9 de Dvorak pour orchestre symphonique en collaboration avec l'ensemble Accordzéâm.

Présentation du programme „Nouveaux Mondes“ par Nicolas André:

"C’est le propre des œuvres vraiment artistiques d’être une source inépuisable de suggestions". (Charles Baudelaire)

Parce que le concert n’est pas un territoire clos que l’on domine mais un archipel que l’on traverse, nous proposons de bousculer vos/nos habitudes!

Autour d’une œuvre, la Symphonie n°9 de Dvořák, nous engageons une réflexion sur la forme kaléidoscopique du concert, et renouvelons l’expérience de la contemporanéité du moment musical. Nos amis d’Accordzéâm et nous-mêmes allons jouer la même œuvre ! L’orchestre donnera une lecture la plus proche possible du legs cédé par Dvořák et ainsi se fera le porte-parole, le traducteur fidèle de sa volonté ; alors qu’Accordzéâm, grâce au talent qu’on leur connaît, s’amuse à casser les conventions et propose une lecture totalement nouvelle de cette oeuvre. Comme Dvořák, qui est allé imiter les mélodies et harmonies populaires du nouveau monde, ils vont épicer leur discours grâce aux musiques de l’inconscient collectif et rendre ainsi la démarche de cet immense compositeur définitivement moderne et actuelle !

Présentation du programme „Nouveaux Mondes“ par Accordzéâm:

La symphonie du nouveau monde et d’ailleurs.

Le nouveau monde, c’est bien sur l’Amérique, mais c’est surtout le symbole par excellence de la diversité culturelle. Dvořák l’a bien compris : pour donner naissance a sa symphonie américaine, il a puisé son inspiration dans la myriade de couleurs des musiques traditionnelles.

Il ne nous en fallait pas plus pour proposer le chemin inverse! Révélés sur France2 avec le 4è mouvement, nous avons en effet arrange l’ensemble de la partition orchestrale; tantôt fidèles, tantôt taquins, nous avons pu présenter cette nouvelle version au théâtre du Châtelet sous l’égide de Jean-François Zygel.

Le public a l’occasion de redécouvrir ce grand "classique", en regard avec l’œuvre originale sous la baguette de Nicolas André.

Déroulé du programme:

9ème symphonie d'Antonin Dvorak
1er Mvt (orchestre) 13'
1er Mvt (Accordzéâm) 6'
2ème Mvt (orchestre) 12'
2ème mvt (Accordzéâm) 6'
3ème mvt (Orchestre) 7'
3ème mvt (Accordzéâm) 5'
4ème mvt (orchestre) 11'
4ème mvt (Accordzéâm et orchestre) 5'

Dans slave numéro 8 (orchestre+ Accordzéâm) 4'

Total 70 min environ sans pause

Présentation vidéo (teaser)

Nouveaux Mondes